Pourquoi mes courgettes pourrissent ?

Vos courgettes pourrissent juste sur pied et à peine formés après la floraison. Comment expliquer cela ? Et que peut-on faire pour éviter que ce genre de problème ne se reproduise lors de la récolte de l’année prochaine ? Trouvez ici dans cet article toutes les réponses aux questions que vous vous posez au sujet de ce problème !


En effet, la pourriture des courgettes est un phénomène plus fréquent que vous pouvez l’imaginer. Il se produit fréquemment chez ce légume et il se caractérise souvent par l’apparition de grandes taches circulaires de couleur brune qui se ramollissent sur l’extrémité fleurie du légume et qui s’assombrit progressivement jusqu’à ce qu’elles finissent par pourrir. Vous donnant ainsi des courgettes qui sont généralement déformées, ridées avec des plantes qui flétrissent rapidement.

Les causes de ce problème sont très souvent liées aux conditions de culture (excès d’eau ou mauvais drainage) et non pas aux maladies (champignons, bactéries…etc.), mais les effets de ce problème sont toujours dévastateurs dans le jardin. Heureusement, certains problèmes de pourriture peuvent être facilement résolus si vous identifiez et corrigez rapidement la cause.

Les courgettes – Informations générales

On vous invite à consulter cet article pour avoir plus informations et de conseils sur la culture de la courgette . Dans cet article, nous vous parlons des différentes variété de courgettes , et nous vous proposons également les meilleures graines de courgettes ainsi que les différents outils qui sont très utile pour cultiver ce légume-fruit !


Des courgettes qui pourrissent à cause d’un manque de calcium 


Le calcium est un élément nutritif indispensable aux végétaux, car il intervient dans le processus de croissance de toutes les plantes cultivées. Dans les cellules, il joue le rôle d’un rigidifiant car il participe également à la constitution des parois cellulaires des plantes. Un manque de ce nutriment dans le sol peut donc entraîner une carence en calcium dans la plante cultivée. Et c’est ce qui peut provoquer par la suite une pourriture et une moisissure indésirable sur de multiples légumes (parmi ces légumes, les courges et les courgettes).


Pour résoudre ce problème et pour prévenir la carence en calcium, il faut tout d’abord maintenir une bonne humidité du sol, une fertilisation calcaire bien équilibrée et un bon enracinement. Utilisez une terre pas trop acide et lorsque vous plantez, enrichissez votre sol de matière organique. Mais si vos courgettes ont déjà une pourriture en fin de floraison, alors vous pouvez aussi ajouter du calcium par le biais d’un engrais liquide à base de nitrate de calcium.


D’autres facteurs à considérer sont:


Visez toujours un pH du sol compris entre 6 à 7,  car au-dessus de pH 7, la quantité de calcium assimilable par la plante est faible. Et c’est ce qui fait d’augmenter le risque d’avoir des courgettes pourries. Il faut également éviter l’utilisation excessive d’engrais riches en azote, car elle peut provoquer une croissance trop rapide de la plante, ce qui empêche le transport du calcium aux fruits.

Des courgettes qui pourrissent à cause d’une mauvaise fécondation 


En début de saison, il arrive souvent que les courgettes ne développent pas, elles pourrissent et finissent par tomber avant maturation. Et cela peut être généralement lié à une mauvaise pollinisation (fécondation) des fleurs de ce légume. Les causes de cette mauvaise pollinisation sont diverses : elle peut être causée par une absence ou une insuffisance de pollen lié à un nombre limité de fleurs mâles.

La solution à ce problème est très naturelle et en même temps très simple: C’est la pollinisation manuelle. Vous pouvez regarder cette vidéo pour apprendre rapidement comment  polliniser manuellement vos courgettes !


Des courgettes qui pourrissent à cause d’un mauvais arrosage 


Un apport d’eau pas assez régulier favorise également l’apparition de grandes taches jaunes qui s’assombrit progressivement jusqu’à ce qu’elles finissent par pourrir. Un arrosage trop abondant et une forte humidité peuvent aussi faire pourrir vos courgettes. Par contre, mouiller les feuilles risque à terme d’entrainer le développement et la propagation de la maladie milidio.


Pour garantir une bonne croissance il faut donc arroser vos courges ou vos courgettes régulièrement, directement aux pieds de la plante. En cas de fortes chaleurs, arrosez peu et gardez les feuilles sèches pour éviter l’apparition des champignons et des maladies cryptogamiques.


Quelques conseils utiles pour entretenir vos courgettes 


Pour bien entretenir vos courgettes, il est nécessaire d’utiliser des engrais naturels, qui sont riches en micronutriments (comme le potassium, le bore et l’iode). Évitez de cultiver les courgettes dans un sol trop acide, dont le pH est inférieur à 6. Un sol trop sec et un arrosage trop abondant rendent aussi les courgettes plus sujettes à la pourriture apicale. Cultivez plutôt les plantes dans un sol riche et humifère, maintenu dans une certaine fraicheur.

S’il y a un problème de pourriture des courgettes, alors enlevez immédiatement tous les légumes infectés pour éviter que la pourriture ne se propage aux courgettes saines. Arrachez et brulez toutes les plantes touchées par la maladie et les endroits coupés doivent être saupoudrés de cendre de bois afin d’éviter la propagation de la maladie.

Nos produits recommandés :

Voici une liste de produit qui pourront vous intéresser pour faciliter la culture de la courgette :