Les courgettes

Les différentes variétés de courgettes

Les courgettes se présentent sous différentes tailles, couleurs et formes. Des courgettes longues, rondes, vertes, jaunes…les variétés sont nombreuses et elles sont appréciées pour leur goût et pour leur apparence. La courgette fait partie de la famille des cucurbitacées qui développent des fruits comestibles. Ainsi cette petite courge est la sœur du potiron, du concombre ou encore de la pastèque.

La grande diversité de courgettes permet de jouir de légumes-fruits très différents. Ainsi, vous pourrez varier les plaisirs et déguster les courgettes crues ou cuites très rapidement, afin de conserver toutes leurs saveurs et leur croquant. Il existe deux grandes catégories de courgettes : les coureuses et les non coureuses, que l’on appelle aussi sédentaires. Cette dernière variété est un hybride qui va permettre une récolte rapide et qui est moins sensible aux maladies.

La grande majorité des courgettes cultivées sont toutefois non coureuses. Certaines variétés sont bien connues des jardiniers, tandis que d’autres sont plus rares dans les potagers.

Il existe beaucoup de variétés de courgettes différentes, à choisir selon vos préférences. Quelle que soit la variété choisie, la courgette aura toujours besoin d’eau et de soleil. Retenez également que les variétés coureuses sont adaptées aux potagers les plus grands.

Quand planter les courgettes ?

En général, on considère que le semis de courgettes doit se faire en avril, dans un endroit suffisamment ensoleillé et chaud. Pour se développer, la graine a en effet besoin d’une température d’au moins 12°C. Dans les régions où le climat est plus doux, il est également possible de faire le semis au début du printemps, directement dans le sol. Si vous achetez directement les plants de courgette, il faut également respecter ces températures minimales pour mettre vos courgettes en pleine terre. Ce n’est en général pas avant le mois de mai que l’on peut engager la plantation des plants de courgettes.

Nos graines de courgettes :

Une plantation sous une atmosphère chaude et ensoleillée, à l’abri des courants d’air froids mais aussi des gelées tardives, permettra aux plants ou aux graines de se développer de la bonne manière. Dans un climat froid, il est important de couvrir les courgettes avec un tunnel jusqu’au mois de juin, quand les températures sont plus clémentes. En effet, les courgettes craignent les températures qui descendent en dessous de 12°C.

Nos produits de protection contre le froid :

Pour résumer, il est indispensable que les plants de courgettes ou les graines ne soient plantés que lorsque tout risque de gelée est écarté. Dans la moitié nord de la France, pas avant la mi-mai. Cependant, la courgette apprécie une terre bien réchauffée et elle préférera donc être plantée fin mai ou début juin dans ces régions. Il est toujours possible de planter les courgettes au mois de juin mais il faut être vigilant à ce qu’elles ne souffrent pas d’un air et d’un sol trop secs.

Dans quel type de terre cultiver les courgettes ?

Si la courgette apprécie une exposition ensoleillée, il ne faut cependant pas négliger la qualité de son sol. Pour une croissance optimale, la courgette a besoin d’une terre riche en matière organique, légère, profonde et fraîche. Celle-ci doit rester humide de manière constante, à l’aide d’un arrosage régulier. Cependant, la courgette craint l’excès d’humidité et le sol doit donc être bien drainé. Ainsi, il favorise l’évacuation de l’eau pour éviter une stagnation de celle-ci au niveau des racines de la plante.

Nos produits pour le drainage du sol :

La courgette apprécie un sol plutôt léger et ameubli en profondeur. Cet ameublement effectué avant la plantation permet au système racinaire de la plante de s’ancrer correctement dans la terre. Ce travail peut être effectué à la bêche, au motoculteur ou encore à la grelinette. Lors de la mise en culture de la parcelle choisie, et chaque année en automne, il est nécessaire d’ameublir le sol sur 25 à 50 cm. Ce travail préalable permettra par la suite aux courgettes de se développer correctement.

Nos produits pour l’ameublement du sol :

Pour que la terre reste fraîche tout au long de la journée, il peut être intéressant de pailler le pied de courgettes. Ainsi, vous pouvez installer un paillage végétal sur tout le pourtour de la plante. Vous utiliserez des résidus de tonte, de la paille ou encore des paillettes de lin. Attention toutefois à ce que le sol ne soit pas gorgé d’eau car les courgettes pourraient alors grossir très vite et ne pas développer les saveurs et textures souhaitées.

Le purin de consoude : un engrais efficace pour éviter les carences de vos courgettes !

Les courgettes aiment particulièrement les terres enrichies de fumier ou de compost. Si ce légume fruit a des besoins importants en fertilisation, il apprécie également une bonne préparation du sol avant la mise en place de la culture. En général, on recommande de commencer à amender le sol pendant l’automne qui précède la plantation. Vous devez alors lui fournir du compost ainsi que du fumier décomposé. Avant le semis, c’est-à-dire au tout début du printemps, le sol doit être préparé. Après l’avoir désherbé et bêché, vous devez lui apporter encore une fois du fumier ainsi que du compost. Ces éléments seront alors enfouis dans le sol.

Nos produits de fertilisation à rependre en amont de la plantation :

Si les courgettes ont besoin d’une fertilisation en amont de leur culture, elles en ont également besoin pendant. La courgette est un légume plutôt gourmand qui a des besoins accrus en potasse, en phosphate et en azote. Une déformation des fruits peut être un signe de carence d’un de ces éléments. Pour éviter cela, nous vous conseillons d’acheter un engrais à base d’extrait de consoude qui sera versé directement au pied des plants de courgettes. Grâce à la vitamine B12, au bore et à l’allantoïne qu’elle contient, la consoude favorise la floraison des cucurbitacées. L’engrais doit être placé au pied des courgettes ou de part et d’autre du rang si elles sont disposées en ligne.

Quels outils utiliser pour cultiver les courgettes ?

Lorsqu’on décide de planter des courgettes dans son potager, il est nécessaire de s’équiper en choisissant les outils adaptés. Ceux-ci serviront pour la préparation de la terre en amont de la plantation mais aussi pour l’entretien des plants. Que vous soyez un débutant ou un expert du potager, certains outils vous seront très utiles pour cultiver vos courgettes. Focus sur notre sélection des meilleurs outils disponibles sur Internet :

  • La pelle-bêche Leborgne (21,57€) : cet outil de base va permettre de retirer la terre mais aussi de creuser afin de former le trou qui accueillera le plan de courgettes.
  • La griffe Silverline (7,69€) : cette petite griffe en acier munie de 3 dents reste la plus facile à utiliser. Elle sert à aérer la terre avant la mise en place des cultures. Lors de l’entretien des plants, elle permet également de retirer les mauvaises herbes entre les rangs sans abîmer les fruits.
  • Le râteau JAD (20,99€) : dans votre potager, il va servir à briser les mottes et à niveler le sol. Après le semis, il permet de tasser le sol. Avec le dos du râteau, vous allez « plomber » le sol afin de mettre les graines de courgettes en contact avec la terre humide. Ainsi, la germination sera plus rapide.
  • Le sécateur de jardin à Crémaillère GRÜNTEK (17,99€) : si cet outil est indispensable pour la taille des plantes fleuries, il l’est moins pour la taille des courgettes. Cependant, il peut tout de même être utile lorsque les tiges sont épaisses.
  • L’arrosoir EDA avec sa capacité de 11 L (11€) : la pomme de cet outil permet d’arroser les semis en pluie sans les noyer. Une fois que le plant de courgette est sorti du sol, l’arrosage au goulot permet quant à lui d’apporter une bonne quantité d’eau directement au pied de la plante, sans mouiller les feuilles. Cela limite ainsi le risque de maladies.

Quand récolter les courgettes ?

La récolte de la courgette ne comporte pas de grande difficulté.  Celle-ci peut être consommée à différents stades de maturité ce qui autorise donc une récolte plus ou moins tardive. En règle générale, on considère que la récolte de la courgette doit être effectuée entre 50 et 90 jours après sa plantation, avant les premières gelées.

Il est généralement conseillé de cueillir les courgettes lorsqu’elles sont encore petites, entre 15 et 25 cm. Ainsi, la chair sera plus dense, plus délicate et la courgette contiendra moins de graines. De plus, cueillir les fruits jeunes va permettre de renforcer le plant qui va alors produire plus. Si la courgette est souvent cueillie jeune, il est tout de même préférable d’attendre qu’elle soit mature pour l’enlever du plant. Ainsi, elle sera plus facile à conserver. Pour savoir que la courgette est mure, vous devez vérifier l’état du pédoncule. Si vous ne pouvez pas l’entailler avec l’ongle et qu’il est bien dur, c’est que la courgette est mûre. Vous pourrez alors la cueillir en coupant au plus près de la tige.

La période de récolte de la courgette varie selon la variété. Ainsi, la courgette verte classique parvient à maturité en 50 jours mais il est généralement conseillé de la cueillir plus tôt.  La récolte de la courgette jaune se fait quand elle est très jeune afin d’obtenir une chair plus fine. Quant à la courgette ronde de Nice, elle parviendra à maturité entre 50 et 55 jours après le semis. Elle pourra être récoltée plus ou moins tôt en fonction de l’utilisation souhaitée en cuisine.

La courgette est donc un légume fruit facile à cultiver qui saura émoustiller vos papilles de l’été jusqu’à l’automne. Si la courgette demande beaucoup d’eau et de soleil, sa culture reste assez simple. En utilisant les outils que nous avons sélectionnés, vous n’aurez aucun mal à faire fructifier vos plants !